Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recife, état de Pernambouc

26 Juillet 2013 , Rédigé par a bord de papyrus Publié dans #2013, #Brésil

(Album-Brésil 2013)

Après un dimanche barbecue langoustes et caipirinha, nous nous rendons à Recife ce lundi matin.
Se déplacer au Brésil est relativement simple. Les grands axes routiers sont plutôt bons et les bus de grande classe ! Mais vu la grandeur du pays, l’avion devient très vite indispensable. Par exemple nous nous trouvons à 2600 kms de Rio !
Recife étant à 120 kms, c’est en bus que nous avons parcouru les 2h de trajet. Il faut quand même noter qu’ici, tous les chauffeurs, professionnels ou non, sont des fils spirituels d’Ayrton Senna et que pas loin, en Argentine, vivait le cousin Fangio !
Autant dire que les piétons n’ont qu’à bien se tenir… sur les trottoirs et bien réfléchir avant de mettre pied sur la chaussée sous peine de faire tailler un string !
On assiste à des courses de bus urbains assez incroyables : virage à 90° quasi sur 2 roues ; un bateau copain nous raconte comment les usagers d’un bus ont dû descendre à l’arrêt suivant car le chauffeur en train de doubler un autre bus n’a pas voulu freiner au risque de perdre la face, et les passagers rebroussant chemin à pied en vitupérant !
Heureusement pour nos petits cœurs, les grandes lignes sont plus cool, et les contrôles radar fréquents ! De plus le Brésil applique la tolérance zéro en ce qui concerne l’alcool au volant ! Rouler vite oui, mais à jeun !

Recife

Recife

Les villes ne sont pas vraiment notre tasse de thé… et Recife n’échappe pas à la règle !
Ce n’est pourtant pas une cité désagréable, mais nos centres d’intérêts sont plus portés vers la nature ! Dans le centre-ville outre les nombreuses églises qui ponctuent l’architecture locale tous les 300m, on trouve la rue des tissus, la rue de électroménager, des écrans plats et des grosses sonos, la rue des aiguiseurs de coupe-ongles… bref, des activités bien rangées par quartier.

Recife, centre ville

Recife, centre ville

Il y a un vrai contraste entre le bord de mer et le reste de la ville : les quartiers chics s’érigent face à l’océan, les hauts buildings, comme un peu partout sur la planète, offrent l’horizon à perte de vue.

Recife, front de mer

Recife, front de mer

Olinda

Olinda

Olinda est une des plus vieilles cités brésiliennes, en banlieue proche de Recife, déclarée, en 1982, patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO.
Une ville très colorée, possédant une vingtaine d’églises parsemées sur ses collines. Un air de Montmartre se dégage de cette petite bourgade touristique où il y a toujours un marchand ambulant pour vous vendre un truc qui sert à rien !
Belle balade qui se conclu par une caipirinha mémorable au milieu des authentiques habitants sur le bord de plage… Retour vers le métro en « bus fou »… Avec à bord deux Français mort de rire en pensant à la tête que ferait le gendarme de chez nous !!!

Partager cet article

Commenter cet article

Fabie-sans-papiers 27/07/2013 20:29

Joli montage des photos incluses. Joli photos dans l'albuuum...
Pas besoin de passeport pour voyager, j'ai vos mots et vos images... Bisous doux.