Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur le sable abandonné

29 Mars 2013 , Rédigé par a bord de papyrus Publié dans #2013, #Senegal

Papyrus échouage4

Album photos sénégal 2013


Nous repoussions depuis plusieurs semaines cette manœuvre, un peu anxieux, toujours peur à l’idée de casser ! Mais il faut bien se jeter à l’eau…enfin sur le sable et dans le potopoto (boue glaiseuse). Il devenait nécessaire de sortir Papyrus de l’eau malgré les multiples nettoyages de coques en plongée, l’antifouling (peinture anti salissure qui protège les coques immergées) avait besoin d’un grattage sérieux.
Nous avons donc profité des grandes marées ce mercredi 27 mars pour lancer Papyrus sur la plage de Pointe St Georges. Echouage à 10H. Le calage du bateau se fait avec des casiers à bouteilles, des parpaings, et du bois. A l’origine Papyrus se posait sur des jambes intégrées. Les puits de ces jambes n’étant plus étanches, nous avons décidé de les condamner, ce qui implique aujourd’hui la nécessité de caler le bateau.
Nous attendons 13h pour commencer le nettoyage des coques. Pendant qu’Ousmane, le jeune Armand et moi armés de tampons jex nous escrimons sur les œuvres vives, JB démonte les hélices du propulseur d’étrave qui ressemblent à une pouponnière de bernicles !
Au bout de 4 heures de labeur les coques sont complètement nettoyées, presque comme neuves !
Il ne nous reste qu’à attendre la montée des eaux pour de nouveau sentir flotter Papyrus. Vers 21h30, sous une pleine lune bienveillante, Ousmane et Abdoulay (son cousin) récupère les « calles ». Les pauvres sont immergés jusqu’aux épaules et le vent souffle à 10-15 kn.  Un bon coup de marche arrière nous nous dégageons de la plage pour jeter l’ancre un peu plus loin !
Finalement, une manœuvre pas si risquée…
Et une bonne nouvelle concernant le choix du coppercoat (antifouling à la résine d’époxy et cuivre) : il n’a pas bougé d’un poil !

Partager cet article

Commenter cet article

Michel Lefebvre 31/03/2013 11:19

Comme quoi c'est parfois une réussite d'échouer... (et merci pour le rappel de l'info "coppercoat")